--Fr

Philippe Lauzier (n. 1977) est un musiciens improvisateur, compositeur et artiste interdisciplinaire. Après des études en composition de 1998 à 2002, il dédie beaucoup de son temps à l’art de l'improvisation sur le saxophone, et plus tard, la clarinettiste basse qui devient son instrument de prédilection. Il prend part à plusieurs tournées et résidences au Canada, Europe, USA, Mexique, Australie et Chine, où il se réalise en solo ou avec les groupes et collectifs Sainct LaurensMotel Hélène, Quartetski, Not the Music, Ensemble SuperMusique ainsi que d'autres. Il se produit également en concerts avec de nombreux musiciens, notamment  Isaiah Ceccarelli, Belinda Campbell, Martin Tétreault, Nicolas Caloia, Alexandre St-Onge, Kim Myhr, Franz Hautzinger, Xavier Charles, Jim Denley, Tatsuya Nakatani, John Butcher et Joe  McPhee. Dans un autre spectre, son intérêt pour les pratiques interdisciplinaires et collaboratives, l’amène aussi à réaliser des installations sonores pour le FIMAV 2014 & 2018; Mois Multi 2016 & 2019; une œuvre in situ pour les Symphonies portuaires de Pointe-à-Callière; des musiques originales pour le cinéma (Cielo de Alison McAlpine) et la danse (Species de Kelly Keenan et Kira Kirsch). Depuis 2015, Philippe crée des oeuvres à la rencontre entre musique, son et arts visuels (Le Parc est dans la boîteBleu Pénombre et Sept objets) avec l’artiste Frédérique Laliberté (Motel Hélène). Sur une quinzaine albums à son actif, Philippe a récemment réalisé trois oeuvres solo, Transparence [Schraum, 2013],  Dôme [Small Scale Music, 2016] et A pond in my living room [Sofa, 2017]. Philippe était un artiste en résidence au Centre Avatar en 2018 pour créer la pièce Pianotissage, un piano à queue transformé en une sculpture sonore performative et générative.

 

 

--En

Philippe Lauzier (1977) is a musician improviser, composer and an interdisciplinary artist. After studies in composition from 1998 to 2002, he dedicates much of his time to the art of improvisation on the saxophone, and later, the bass clarinet who becomes his instrument of predilection. He takes place in several tours and residencies in Canada, Europe, USA, Mexico, Australia and China, where he performs solo or with groups and collectives such as Sainct Laurens, Motel Helene, Quartetski, Not the Music, Ensemble SuperMusique among others. He also performs in concerts with many musicians including Isaiah Ceccarelli, Belinda Campbell, Martin Tétreault, Nicolas Caloia, Alexandre St-Onge, Kim Myhr, Franz Hautzinger, Xavier Charles, Jim Denley, Tatsuya Nakatani, John Butcher and Joe  McPhee. In another spectrum, his interest for interdisciplinary and collaborative practices also led him to create sound installations for FIMAV 2014 & 2018; Mois Multi 2016 & 2019; a site-specific piece for Pointe-à-Callière's Port Symphonies in Montreal; original music for cinema (Cielo by Alison McAlpine) and dance (Species by Kelly Keenan). Since 2015, Philippe has been creating works at the cross-road between music, sound and visual arts (Le Parc est dans la boîte, Bleu Pénombre, Sept objets, Made in China) with the artist Frédérique Laliberté (Motel Hélène). On fifteen albums to his credit, he recently made three solo works, Transparence [Schraum, 2013], Dôme [Small Scale Music, 2016] and A pond in my living room [Sofa, 2017]. Philippe was an artist in residence at Centre Avatar in 2018 to create the piece Pianotissage (Pianoweaving), a transformed grand piano into a performative and generative sound sculpture.